Infos

Le chanteur d'AC/DC meurt le 20 février 1980

Les excès de Bon Scott lui coûtent la vie à 33 ans. Son corps est retrouvé un lendemain de cuite dans une voiture près de Londres. Aussi tragiques qu'elles soient, les circonstances de sa mort font partie de sa légende : en plein coma éthylique, c'est son propre vomi qui l'asphyxia.

Tout le monde le savait excessif, mais personne ne pensait le voir mourir si tôt. Le choc est immense. Les autres membres du groupe, après quelques semaines passées dans le coton, décident de continuer. Ils se lancent donc dans la pénible quête d'un nouveau chanteur. Mais qui pouvait bien remplacer Bon ? Il était bien plus qu'un chanteur, il était à lui tout seul une bonne partie d'AC/DC.

Parmi toutes les lettres reçues par les membres restants, l'une attire leur attention sur un fan écossais d'AC/DC. Le gaillard se serait fait remarquer par Bon Scott lui-même, alors que ce dernier jouait avec son groupe de l'époque (Fraternity) en première partie de Geordie où Brian Johnson, c'est son nom, officiait comme chanteur. Un essai est organisé à Londres. Très vite, le courant passe. C'est Brian Johnson qui aura la lourde tache de remplacer Bon Scott.

0.030' | CSS | XHTML 1.0 Strict
© 7px.net | Choisir un style : archycal | classic | cleersea