Fiche

  • Date de sortie : 1999

Infos

La Voodoo 3 fut la première carte de 3dfx pensée pour être 2D et 3D. Question 2D, c'est parfait, l'image est très nette et stable. Côté 3D, même s'il y a des versions plus ou moins performantes, à sa sortie la puce est d'une rapidité exceptionnelle, mais certaines fonctions commencent à manquer. En effet, même si ce chip est gravé en 0.25 micron, il ne s'agit que d'une évolution de la Voodoo 2, elle-même dérivée de la Voodoo Graphics.

Cette carte fut déclinée en plusieurs versions :

  • La Voodoo 3 1000 : cadencée à 125 MHz, dotés de 8 ou 16 Mo de SDRAM, elle n'était disponible que pour le OEM.
  • La Voodoo 3 2000 : cadancée à 143 MHz, dotés de 16 Mo de SDRAM.
  • La Voodoo 3 3000 : cadancée à 166 MHz, dotés de 16 Mo de SDRAM.
  • La Voodoo 3 3500 : cadancée à 183 MHz, dotés de 16 Mo de SDRAM et d'un tuner TV. Elle arriva après les 2 précédentes.
  • Velocity 100 et 200, arrivées encore plus tard, avec 8 et 16 Mo de mémoire SGRAM, plus rapide que la SDRAM, et une unité de texturing désactivé (on peut y remédier en changeant une clef dans la base de registre).

Reproches

Au rend des reproches faits à la Voodoo 3 :

  • Elle ne gère en 3D que les couleurs 16 bits, contre 32 pour les TNT2 de nVidia.
  • Elle ne gère que les textures de 256*256 pixels
  • Le bump mapping s'effectue en deux passes.
  • L'AGP texturing ne fonctionne pas, même si la carte est en version AGP.
  • Elle ne fait que le minimum pour le décodage des DVD (conversion YUV/RGB), un processeur de plus de 350 MHz est donc indispensable.

Justifiés ?

Tous les reproches concernant la 3D, n'étaient pas valables pour les jeux de l'époque, mais la carte devait peiner avec les jeux du futur. Alors ces reproches étaient-ils justifiés ?
Avec le recul, la réponse est NON !

  • Les jeux pour lesquels les couleurs 32 bits et le bump mapping sont devenues importants sont injouables sur les cartes de cette génération, Voodoo 3 ou autres.
  • Les cartes de cette époque gérant les textures plus grandes saturent complètement leur mémoire si on leur présente des jeux avec des textures de plus de 256*256.
  • L'AGP texturing ne s'est pas révélé une technologie performante.
    Seul le reproche concernant les DVD reste valable.
0.031' | CSS | XHTML 1.0 Strict
© 7px.net | Choisir un style : archycal | classic | cleersea